Légende Académie :: Enfin un forum pour la légendaire émission de télé réalité fantasy française !
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Idées sur les scènes à tourner
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Légende Académie Index du Forum -> Légende Académie -> Le Film -> Tournage janvier 2008
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Druss
Druss - Warrior Modéracteur
Druss - Warrior Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 703
Localisation: Trop près de toi pour que tu survives
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 25/10/2007 10:37:09    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Bon, voici le passage de tout ce qu'on doit filmer :

Dans le grand salon de la forteresse, deux divans et deux fauteuils entourent une petite table. Le calme règne en maître, seuls les crépitements d’un petit feu de cheminer gêne le silence parfait.
Ce dernier se brisa totalement lorsque la poigné de la porte principale se tourna. La porte s’ouvrit lentement, laissant apparaître un visage juvénile couturé d’une cicatrice et d’un nez cassé.
Fitz pénétra dans la pièce, suivit de prêt par son loup.
« Je n’aime pas ça, déclara le jeune homme, c’est trop calme, il serait préférable de se cacher. »
Sur la pointe des pieds, il se dirigea derrière l’un des deux divans. Il s’accroupit entre le grand canapé et le mur.
« Et toi pas un mot ! » souffla-t-il au scribe accroché au plafond qui le regardait d’un œil fixe tout en écrivant frénétiquement sur un morceau de papier.
Œil-De-Nuit se balada dans la pièce, reniflant de-ci de-là, et s’arrêtant prêt d’un fauteuil. Il le renifla consciencieusement avant de lever la patte arrière et d’uriner dessus.
Celui-là, c’est le mien.
« Comme tu veux, répondit Fitz, mais viens te cacher.
Le loup se dirigea d’un air hautain vers la cachette du jeune homme.
Tu n’as plus peur maintenant ?
Chut.
La porte s’ouvrit doucement. Un jeune homme en robe noire entra. Il referma la porte derrière lui. « Il y a quelqu’un ? » demanda-t-il tout haut.
Oui.
Chut !
L’homme à la robe noire s’avança dans la pièce et s’écroula dans un fauteuil. Anxieux, il regardait la pièce.
Mon fauteuil !
Tais-toi !
Œil-De-Nuit commença à grogner derrière le divan. Le jeune homme releva la tête, toute couleur quittant son visage. Œil-De-Nuit surgit soudain de derrière le divan.
- Catin des enfers ! Un loup ! hurla-t-il.
Il se leva d’un bond et, en un instant, il formula une incantation, le bras dirigé vers l’animal. Œil-De-Nuit bondit, tous crocs dehors et s’arrêta net dans les airs, comme paralysé.
- Ouf, ça a marché, murmura le jeune homme.
- Heu, excuses-moi, dit un Fitz gêné en se relevant. Tu pourrais me rendre mon loup s’il te plaît ? Il n’est pas méchant mais c’est son fauteuil, il l’a marqué.
- Tu promets de le retenir ? murmura le jeune homme.
- Tu as ma promesse.
Il fit deux mouvements des mains et le loup s’écrasa au sol dans un bruit mat. A peine fut-il relevé qu’il se jeta sur l’homme.
- Œil-De-Nuit non ! hurla Fitz, mais le loup avait déjà renversé son homologue.
Bienvenue, dit Œil-De-Nuit en grondant et montrant les crocs.
- Il te souhaite la bienvenue, dit Fitz, gêné.
- Remercie-le de ma part, et vois si tu peux faire en sorte qu’il descende de mon torse, tu comprend, nous nous connaissons à peine, je ne veux pas précipiter les choses...
Œil-De-Nuit cessa de baver sur le visage de sa victime et descendit de sa poitrine. En deux pas il fut sur son fauteuil. Il se roula en boule et mit son museau dans sa queue.
Fitz aida le jeune homme à se relever.
- Bordel, dit l’homme en noir sous l’effort.
- Fitz, répondit l’autre en lui serrant la main.
- Hein ? Ah non ! Je m’appelle Pug, apprenti magicien.
- Lui c’est Œil-De-Nuit, dit Fitz en montrant le loup de la main, à priori tu n’as rien à craindre de lui. Il ne mord jamais sans raison.
Tu ne lui a pas dis que je trouvais des raisons pour tout.
- Je n’ai pas peur de lui, déclara courageusement Pug.
Alors pourquoi il a marqué son territoire ?
Comment ça ?
Regarde à ses pieds…
- Tu veux une serviette ? demanda Fitz.
- Hein ? Heu non merci ça ira. Dis lui que je ne lui veut aucun mal.
- Il te comprend aussi bien que moi, tu peux t’adresser à lui directement.
- Je m’en souviendrais merci. Comment fais-tu pour lui parler ?
- C’est une sorte de magie : le Vif. Nous sommes liés l’un à l’autre. Il ressent ce que je ressent et inversement.
- Tu me parais jeune, quel âge as-tu ?
- 17 ans.
- Comme moi ! s’écria joyeusement Pug, c’est super, on va devenir copain !
Aléluya.
- Heu, ouais… C’est cool. Sinon t’as des nouvelles des autres ?
La providence choisit ce moment pour faire rentrer un homme à la porte. C’était une montagne de muscle, assez vieux, dans une main il tenait une lourde hache à double tranchant, dans l’autre le corps d’un scribe fendu en deux.
- Il m’espionnait, grogna-t-il en jetant négligemment le cadavre dans un coin.
« Plus que 45 » pensa Fitz.
- Vous êtes qui vous ? gronda Druss.
Les deux jeunes hommes répondirent du tac au tac :
- FitzChevalerie Loinvoyant m’sieur, répondit Fitz en tremblant.
- Pu… Pug m’sieur, répondit l’autre.
- Eh toi ! dit la brute en désignant Fitz, t’as pas un sobriquet ?
- Si m’sieur, j’ai même un prénom : Fitz.
- Tu t’fou d’ma gueule ? grogna-t-il.
- Je n’oserais pas, souffla Fitz.
- Bon, enchanté Fitz, enchanté Pupug, moi c’est Druss, chuis un Warrior, et j’ai une hache !
- Magnifique, répondirent les deux adolescents. Mais je m’appelle Pug, pas Pupug.
- Tu m’contredis ? hurla-t-il en brandissant sa hache.
- Nooooooooooon ! gémit-il en se protégeant la tête, bien sûr que non, je suis certain que vous détenez la vérité !
- Et lui c’est qui ? demanda Druss en désignant le loup.
- C’est Œil-De-Nuit, répondit Fitz, mon loup, parce qu’en fait nous sommes liés par le Vif et…
- Rien à foutre.
Druss traversa la pièce et s’assit sur un divan. Il leva ses pieds crottés et les posa soigneusement sur le fauteuil d’en face.
Une femme toqua à la porte entrouverte. Elle passa sa tête blonde dans l’entrebâillement et demanda :
- C’est ici pour la mission ?
- Ouaip mamzel, répondit Druss.
La jeune femme poussa brusquement la porte et entra.
- Je ne suis pas une femme ! Minceuh y en a marre à la fin ! je suis Légolas GreenLeaf et je tir à l’arc.
- Oh.
- Et vous, qui êtes-vous ?
- Je m’appelle Druss, chuis un Warrior, et j’ai une hache !
- Splendide, splendide… et vous autres jeune gens ?
- Fitz.
- Pug.
Œil-De-Nuit.
- Lui c’est Œil-De-Nuit, déclara Fitz en montrant le loup.
- Juste ciel ! Un loup ! hurla Légolas en se jetant sur Druss en travers du divan.
- T’inquiète, j’t’ai dis que j’avais une hache dit Druss d’un air protecteur en se dégageant d’un geste nonchalant.
Légolas s’écrasa mollement au sol tandis qu’Oeil-De-Nuit gémissait.
J’aime pas l’ours.
Moi non plus, il me fait peur.
- Bon, mais il n’est pas méchant au moins ?
Une vrai crème, dit Œil-De-Nuit en grondant et montrant les crocs.
Légolas hurla à nouveau et se rejeta dans les bras de Druss. Un son sourd retentit et Légolas retrouva le sol.
- Que s’est-il passé ? demanda Pug.
- Une malencontreuse collision entre sa tête et mon poing, grogna Druss.
L’archer se releva tant bien que mal et se dirigea vers un autre fauteuil. Un dernier homme choisit ce moment pour faire irruption dans la pièce. Il était grand et élancé.
- Bonjour à vous, gente compagnie, déclara-t-il.
Légolas tressailli puis sourit en découvrant l’homme.
- Bonjour cher monsieur ! Je suis Légolas, et lui c’est Dru…
- Gâches pas ma présentation lopette ! hurla Druss en se relevant, furibond.
Légolas se recroquevilla en gémissant et Druss se tourna vers l’inconnu.
- Moi c’est Druss, chuis un Warrior, et j’ai une hache !
- Merveilleux… et vous ?
- Fitz.
- Pug.
- Moi je m’appelle Emouchet.
Enchanté, moi c’est Josette.
Fitz éclata de rire. Emouchet s’avança d’un air furieux, l’épée au clair.
- Tu te fous de ma gueule ? hurla-t-il.
- Moi non, mais lui oui !
- Oh sainte Aphraël ! Un loup ! N’est-il point dangereux ?
Plus que toi avec ton cure-dent.
- Il me dit qu’il n’y a rien à craindre de lui, mais il aime plaisanter.
- Tu peux lui parler ? s’exclama Emouchet.
- Oui, car en fait j’ai le Vif, une magie spéciale qui permet de parler aux bêtes, et lui c’est mon compagnon de Vif, nous sommes liés l’un à l’autre.
- Je vois je vois… Vous ne seriez pas Styrique par le plus grand des hasards ? lui demanda-t-il d’un ton comploteur.
- Heu, je… non.
- Dommage, dommage. Hum, je suis un chevalier Pandion, habile à l’épée autant que d’esprit.
Eh beh ! Ça doit pas être beau à voir !
- Moi je maîtrise à peu prêt la magie, déclara Pug.
- Moi je sais crocheter la serrure d’une porte, renchéri Fitz.
- Moi je sais défoncer une porte, ajouta Druss.
- Moi je sais ouvrir une porte, fit Légolas, mais je sais aussi tirer à l’arc, enfin…
Et moi je sais chasser le crapaud !
- Quelle belle équipe que voilà ! s’exclama Emouchet.
- J’ai faim, déclara Druss.
Moi aussi !
Le loup leva la tête, les oreilles dressées.
Manger ?
- Nous devons parler de notre mission avant.
- Alors on fait vite, parce que j’ai vraiment faim !
- Qu’est-ce qu’il faut faire ?
Un petit papier tomba du plafond, là où était placé le scribe.
- Encore un ! cria Druss en se levant et brandissant sa hache.
- Arrête ! cria Pug en s’interposant, ils sont là pour raconter notre histoire, c’est grâce à eux que tu seras célèbre.
- Oh…
Il jeta un regard gêné vers le cadavre de scribe jeté derrière la porte.
- J’ai compris, Pupug, merci de l’info.
Emouchet déroula le petit parchemin. Il lu d’abord pour lui-même puis à haute voix :
- Alors… « Episode 1, trouver le guide. Il se cache dans les sous-sols de la forteresse. Bonne chance. »
- Les sous-sols ? s’exclama Légolas horrifié, mais y’a plein de rats !
J’adore les rats !
- Œil-De-Nuit te protégera, le rassura Fitz.
- Gentil loup, déclara Légolas d’une voix chevrotante.
Je partage pas mes rats avec lui !
- Quand partons-nous ? demanda Pug.
- Maintenant, fit Druss, j’ai faim.
Sur ce, sans aucune autre forme de procès, ils sortirent du salon.

Acte II, le sous-sol

Après s’être copieusement rassasié, nos six compères optèrent pour une petite sieste (à la demande l’exigence de Druss), pour digérer et se reposer avant leur aventure.
Tandis qu’ils dormaient, bercés par les monstrueux ronflements de Druss, trois silhouettes firent leur entré. S’approchant furtivement de nos compagnons, l’une d’elle s’exprima :
- Eh Locke, fais-toi le gros, je m’occupe du grand mince et de la fille. Sabetha, occupes toi des gosses.
- Ça marche Jean, répondit Locke.
- La prochaine fois que tu me donne un ordre, je t’émascule, chuchota Sabetha en hochant la tête.
Locke s’approcha de Druss. Par chance, ses ronflements étaient tellement puissants que même le loup n’entendait pas leur approche. Il glissa une main dans la bourse du géant, et en ressortit quelques pièces de cuivre. Déçu, il commença à lui tâtonner le corps à la recherche d’un objet de valeur. Il ne remarqua la hache étincelante qu’au moment ou Jean lui posait une main sur l’épaule. Locke sursauta et soupira, puis fit signe à Jean de parler.
- La nana n’avait rien d’intéressant, seulement des menottes à fourrure et une sorte d’objet long et légèrement arrondi au bout. Quand au grand maigre, il ne possède rien à par les photos de ses gosses. Il en a beaucoup d’ailleurs, un bon père de famille. J’ai aussi trouvé un petit papier qui mentionnait une mission, trouver le guide au sous-sol je crois… Bref, seule son épée peut avoir de la valeur, mais il dort à moitié dessus.
- Essaye quand même de lui prendre, moi je vais prendre la hache du gros.
- Ok, Sabetha, quelque chose ?
- Seulement des fioles sur celui qui a une merde sur le nez. Pour l’autre, il est nu comme un ver son sa bure.
- Comment tu le sais ?
- Parce qu’en voulant trouver sa bourse j’ai trouvé ses bourses.
- Ça la pas réveillé ?
- Non, mais il a chassé ma main en murmurant un truc du genre « Emouchet, je vous ai déjà dit non ».
- Ok, surveilles les de prêt au cas où ils se réveilleraient.
- L’émasculation Jean, dit-elle doucement, l’émasculation…
Tandis que Jean essayait de décoincer l’épée d’Emouchet, ce dernier roula sur lui-même en murmurant « Arthurus, viens voir tonton Emouchet… cadeau pour toi… ». Jean se figea, puis regarda l’épée libérée. Ne croyant pas à sa chance, il approche lentement sa main du pommeau.
Au même moment, Locke saisissait le manche de la hache de Druss. Il essaya de soulever, mais se rendit compte que ça pesait beaucoup plus qu’il ne semblait. Passant une jambe pardessus le corps le Druss, il saisit l’arme à deux mains et la souleva… de deux centimètres. Grognant sous l’effort, il continua son dur labeur en silence.
C’est alors que Légolas s’agita dans son sommeil. Il chantonnait « If there is any justice in the world » lorsque soudain, son visage se crispa et il commença à geindre. Globalement, cela donnait « Non ! Non s’il vous plait ! Non madame, r’habillez-vous… madame s’il vous plait ! ».
Sabetha remarqua son manège et se précipita (avec un minimum de discrétion) vers lui. Elle lui sauta à la gorge lorsqu’il se mit à hurler, réveillant ses compagnons pour le compte.
Ni une ni deux, Druss chopa les testicules de Locke dans sa grosse main, et Emouchet se jeta sur son épée, se battant avec Jean pour la récupérer.
Il était difficile de dire qui avait le dessus, car Locke gémissait et suppliait Druss de le lâcher, Sabetha tabassait Légolas au sol, Emouchet et Jean étaient de force égale, et Fitz et Pug faisaient des paris sur les vainqueurs. Ce fut lorsqu’Emouchet réussi à récupérer son épée que la situation tourna… en faveur des voleurs. En effet, dans son élan, Emouchet assomma Druss avec le pommeau de son arme, ce dernier lâcha les testicules de Locke qui (après avoir crié de soulagement) en profita pour donner un coup de pied au visage d’Emouchet. Sabetha tabassait toujours Légolas qui poussait des petits cris de douleur. Fitz, d’un air boudeur, donna une petite fiole à un Pug tout sourire.
- On se casse ! hurla Jean. Sabetha, on se casse !
- Jean, l’…
- L’émasculation je sais ! On se casse quand même aller !
- Juste une chose, dit Locke en atteignant la porte. Eh les petits, c’est quoi cette histoire de mission ?
- C’est Légende Académie ! répondit Pug, trop heureux pour réfléchir aux informations qu’il donnait. Nous allons devenir des Légendes ! Les plus grands magiciens du monde devront s’agenouiller devant moi et…
- Ça va ça va ! Racontes pas ta vie !
Mais derrière cette phrase moqueuse, Locke avait un sourire bien déterminé. Il fit une révérence et dit :
- Messieurs, vous avez eu l’honneur d’avoir affaire aux Salauds Gentilhomme. Au plaisir !
Et il quitta la pièce tandis que Jean hurlait « Nom de Dieu Sabetha ! Pas maintenant ! ».

Les Salauds Gentilhomme
Entre 25 et 30 ans, habillés de tenues sombres.
Leur arme :
L’intelligence
« J’ai perdu la mienne à un concours de bière (nous confia jean), et Sabetha elle est juste conne. Du coup c’est Locke qui réfléchit pour nous »
Leur but :
Dépouiller l’interviewer à la fin de l’entretient
« Si vous pouviez faire comme si de rien n’était, ça nous faciliterait le boulot, et ça serait super sympa ! »
Leur auteur :
Scott Lynch
Les Mensonges de Locke Lamora Editions Bragelonne
Leur phobie :
Se faire attraper
« Un charpentier ne doit pas caresser sa scie circulaire pour continuer à exercer son travail. Nous c’est pareil, faut pas se faire choper. »
Leur hobby :
Voler aux riches pour tout garder
« C’est un boulot épuisant, beaucoup plus que de travailler honnêtement. Mais personne ne le reconnaît, de plus on ne touche pas de pourcentages pour nos retraites. »
Ce qui les mets en rogne :
Tout
« Enfin là on parle de Sabetha, mais je vous ai déjà dit qu’elle était conne. »
Une petite déclaration :
« Quand les Salauds Gentilhomme passent, plus rien ne dépasse ! »
« C’est sympa non ? Non ? Même pas un peu ? Bon ok. »


- Ils ont piqué quelque chose ? demanda Emouchet en se remettant du coup de pied.
Légolas porta hâtivement une main à ses poches, et soupira de soulagement en découvrant son matériel bien présent.
Druss grogna et se leva, arpentant furieusement la salle.
- ça n’aurait pas du arriver ! hurla-t-il à l’intention de tous. Vous êtes tous responsables, et le premier qui dit le contraire s’en prend une !
- Il est vrai qu’on a pas assur… commença Légolas, avant de se faire frapper par Druss.
- Il n’a pas dit le contraire… chuchota Fitz.
- T’en veux une aussi ? hurla Druss. Non ? Alors en route !

Une fois remis de leurs émotions, la compagnie se rendit dans la pièce menant au sous-sol, puis descendirent un mince escalier en colimaçon. Mais c’est alors que…
- RAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!
Dans un magnifique mouvement circulaire de la hache, Druss trancha net un scribe en deux.
- Pour Drenaï ! hurla-t-il.
- Quarante quatre fit Pug, Druss… ?
- Quoi ?
- Qu’est-ce que je t’ai dis au sujet du matériel ?
- Le matériel ? Ah, heu… Faut pas toucher aux scribes ?
- Exactement.
- Désolé, mais c’était un réflexe, et puis qui sait s’il n’allait pas nous attaquer ? Regarde, il pu la trahison !
Pug jeta un regard au scribe mort, une grimace de terreur était peinte sur ses traits.
- Le danger personnifié... Bon ne recommence pas !
- Ok Pupug.
Les aventuriers reprirent leur chemin vers le sous-sol. Arriva un moment où l’escalier s’arrêtait pour laisser place à une vaste salle. Légolas, qui était en tête, s’exclama :
- L’escalier s’arrête ! Qu’est-ce que je fais ? Mon Dieu mon Dieu mon Dieu je n’ai jamais aimé mener les expéditions !
- Avance lopette ! fit la voix sourde de Druss.
Une fois qu’ils furent tous dans la salle au sol de béton, ils scrutèrent attentivement les alentours : la pièce était petite et carré, pas de porte, pas de fenêtre, juste une armoire dans un coin.
- Legolas, fit Emouchet.
- Oui grand guerrier ?
- Va ouvrir l’armoire.
- Mais pourquoi moi ?
- Parce que tu es courageux et fort.
- Ah… je n’avais jamais envisagé cette possibilité… et bien soit, j’y vais !
D’une démarche assuré, tel un mannequin dans un défilé, Légolas s’approcha de la grande armoire. Arrivé devant, il hésita.
- Vous pouvez redire que je suis courageux et fort ? Parce que là, je suis pas convaincu.
- Ouvre ! gronda Druss.
- Bon j’ouvre, fit Légolas.
En se cachant le visage de son bras gauche, il tira la porte de sa main droite. Une voix venant de l’intérieur fit :
- Salut !
- Sacrebleu nous sommes fait ! hurla Légolas en s’effondrant au sol.
Druss avança, la hache au clair. Il s’arrêta net, blanchi puis s’écria :
- Par les couilles de Satan !
Il s’effondra à son tour.
- Et merde ! fit Emouchet.
- Qu’est-ce qu’on fait ? demanda Pug.
- On peut envoyer le loup ? suggéra le chevalier Pandion.
A ce moment, Œil-De-Nuit poussa un gémissement plaintif et s’écroula, les quatre pattes en l’air. Sa langue pendait au coin de sa bouche et il ne bougeait plus.
- Qu’est-ce qu’il a ? s’enquit Pug.
Je suis mort.
- Il dit qu’il est mort, répondit Fitz.
Crétin.
Froussard.
- Bon, j’ai compris, fit Emouchet, restez ici les enfants.
- Grande gueule, murmura Pug.
- Pareil, dit Fitz.
Emouchet s’approcha de l’armoire, fronça les sourcils, s’élança et explosa de rire. Tandis qu’il riait à gorge déployé, il souleva un petit personnage de l’armoire.
- C’est qui ? demanda Pug, amusé.
- C’est Harry Potter ! s’exclama l’homme.

Harry Potter
12 ans, 1 mètre 60, 55kg, les cheveux bruns, des lunettes et une tête d’intello qu’on a envi de frapper. Une cicatrice en forme de sexe zigzagant zébrait son front.
Son arme :
Une baguette magique
« J’aime me servir de ma braguette magique, heuuu, baguette magique pardon »
Son but :
Guider les aventuriers dans leur quête
« Au début je voulais pas, mais on m’a promis que j’irais à l’école des sorciers après »
Son auteur :
JK.Rowling
Harry Potter (7 tomes jusqu’à présent)
Sa phobie :
Les grands méchants avec des haches
« J’en fais des cauchemars chaque nuit »
Son hobby :
Jeter des sorts de merde
« Je suis un vrai sorcier vous savez ! »
Ce qui le met en rogne :
Être enfermé dans une armoire
« Je suis claustrophobe…et puis y’a aussi cette verrue de Voldemor ! A cause de lui j’ai une quequette en zigzag sur la tête… Mais pas qu’sur la tête d’ailleurs…»
Une petite déclaration :
« Une sourie verte qui courait dans l’herbe… »
Un vrai gosse…


Donc, scènes à filmer :

- Interview de Pug (Acteurs : Skerdi, Margaux)
- Supplément d’interview de Pug (Acteurs : Skerdi, nombre de participants à définir)
- Rêve de Pug (Acteurs : Skerdi, nombre de participants à définir)
- Scène du salon (Acteurs : Simon, Amélie, Skerdi, Moi, Andréa, Alex)
- Scène de la nuit des rêves (Acteurs : Simon, Amélie, Skerdi, Moi, Andréa, Alex, Amandine et deux autres acteurs à définir)
- Interview des Salauds Gentilhomme (Acteurs : Margaux, Amandine, deux rôles à définir)
- Scène du sous-sol (Acteurs : Simon, Amélie, Skerdi, Skerdi, Moi, Andréa, Alex)

A filmer en dehors de l’histoire :

- Chaque acteur passe au confessionnal (qui se trouvera dans les toilettes) tous les acteurs peuvent participer, même ceux qui n’apparaissent qu’à la fin du film, ça peut être marrant.
- Scène d’ouverture du film où les acteurs dansent sur la musique de la star ac’
- Scènes pour la promo du film, ou les acteurs joueront uniquement pour des bandes annonces ou autres (rapide à faire, et bien pratique après pour se faire connaitre)
- Scène où toutes les filles font un streap tease intégrale devant un public masculin

Toute idée, conseil ou autre sont les bienvenues
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 25/10/2007 10:37:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tulkas
Emouchet - Psycho Modéracteur
Emouchet - Psycho Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 472
Localisation: Lyon City
Sexe: En Acier Trempé

MessagePosté le: 25/10/2007 18:55:34    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

j'continue de dire qu'il faut qu'on film les pieds de fitz avec la musique de saturday night fever, qu'on film entrain d'arriver au chateau (meme une entré d'eglise ferait l'affaire... un sol de pierres... des grandes portes... une atmosphere lourdement chargé en perversion...)
_________________
Alex - Tulkas - Emouchet - Dieu - Bruce W. - Pignouf


It's better to burn out than to fade away
Revenir en haut
Aphraël
Althéa - Actrice Tavernière
Althéa - Actrice Tavernière

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 460
Localisation: Dans les sous-bois
Sexe: Femme

MessagePosté le: 25/10/2007 19:10:14    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Chui fan ^^ j'ai hate d'y être, de vous filmer Very Happy de vous voir danser la tecktonik sur la musik de star ac'... par contre, certains de tres fantasmes ne sont pas faisables Wink
_________________
TaRd DaNs La NuIt, MoN eSpRiT s'EvEiLlAiT à La ViE aVeC dEs VoIx, dEs HiStOiReS, dEs AmIs QuI m'EtAiEnT aUsSi ChErS qUe CeUx Du MoNdE rEeL. Et Je Me LaIsSaIs AlLeR, aSpIrAnT aUx MéTaMoRpHoSeS.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FitzChevalerie Loinvoyant
Fitz - Acteur
Fitz - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 440
Localisation: L'Assassin Royal - Robin Hobb
Sexe: Homme

MessagePosté le: 26/10/2007 22:32:15    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Il reste en fait juste le supplément et le rêve de Pug à vraiment établir en tant que script. La dernière idée qu'on ait eu au sujet du supplément c'est la mort du père de Harry Potter... interprêtée magnifiquement par notre "sproutchant" Angi. Faut donc déjà réfléchir à ce qu'on va faire, à moins que vous ne vouliez vraiment faire mourir ce pauvre James Potter en référence à la réplique de Pug disant à Harry qu'il a tué son père.
Le supplément est censé mettre en scène le personnage dans sa vie quotidienne. Or Pug apparaît comme un magicien débutant pas très sûr de lui. On peut donc en jouer soit en le mettant en scène dans son apprentissage avec maître Kulgan ou alors lors d'une de ses infructueuses tentatives à faire un tour de magie se transformant en magie de cirque : magie des cartes, lapin sortie du chapeau, etc.
Dans son rêve en revanche, il peut s'imaginer en ensorceleur démoniaque rendant à sa portée tout ce qu'il a désiré et n'a jamais eu : du talent, des femmes, des habits décents, une coupe de ch'veux potables...

Pour les autres scènes, inter et extra script je pense qu'on finira par faire ça au feeling. Ce sont d'ailleurs des scènes dont la trame est déjà toute tracée soit par le script lui-même soit par leur nature (interview, présentation type star'ac, promo', etc). On a donc pas trop à si pencher.

Quant à l'idée de Tul' j'approuve, après une générique star'ac loufoque, des plans sombres sur l'entrée du château avec une ambiance cloque à souhait qui coupe avec l'effet du générique et l'arrivée tout aussi burlesque de Fitz à la saturday night fever qui souligne par opposition l'orientation comique de Légend'Ac dont le paroxysme est atteint avec l'immémorable réplique : "C'est trop calme, je n'aime pas ça, il faudrait mieux se cacher...".
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Druss
Druss - Warrior Modéracteur
Druss - Warrior Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 703
Localisation: Trop près de toi pour que tu survives
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 26/10/2007 23:12:19    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

"Il serait préférable de se cacher" s'il te plait Wink

Sinon ok avec tout ce que tu as dis.
_________________


Dernière édition par Druss le 28/10/2007 13:14:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FitzChevalerie Loinvoyant
Fitz - Acteur
Fitz - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 440
Localisation: L'Assassin Royal - Robin Hobb
Sexe: Homme

MessagePosté le: 27/10/2007 08:13:06    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

C'était bien la peine de poster, enfoiré.
Et merde...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tulkas
Emouchet - Psycho Modéracteur
Emouchet - Psycho Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 472
Localisation: Lyon City
Sexe: En Acier Trempé

MessagePosté le: 27/10/2007 16:17:04    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

si je trouve l'enculé qui a mi du brian adams sur mon pc.. ça va chier. (je serai obligé de lui faire l'amour dessus (la musique, pas le pc)))

Heu qu'est-ce que je voulais dire... a oui, j'suis dacc avec simon.
pour le reve je propose qu'on fasse les choses en grand, si Pug s'imagine sur puissant, j'propose un affrontement entre lui et... tout le monde. tout les gens présent dans la maison. C'est ultra simple de faire mourir les gens 4 par 4 avec un p'tit sort.
_________________
Alex - Tulkas - Emouchet - Dieu - Bruce W. - Pignouf


It's better to burn out than to fade away
Revenir en haut
Druss
Druss - Warrior Modéracteur
Druss - Warrior Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 703
Localisation: Trop près de toi pour que tu survives
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 28/10/2007 13:17:15    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Completement d'accord avec l'idée d'alex, pour ça qu'il faut que tout le monde ramène une tenue qui pourrait passer pour tenue d'epoque.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FitzChevalerie Loinvoyant
Fitz - Acteur
Fitz - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 440
Localisation: L'Assassin Royal - Robin Hobb
Sexe: Homme

MessagePosté le: 28/10/2007 13:59:29    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Sauf les 6 acteurs principaux, excepté Amélie qui n'apparaît pas à l'écran.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Druss
Druss - Warrior Modéracteur
Druss - Warrior Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 703
Localisation: Trop près de toi pour que tu survives
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 28/10/2007 14:54:49    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Si nous aussi ^^ on a déjà prouvé qu'on apparaissait dans d'autres scenes,. Mais bon, pas obligatoire pour vous, mais ça serait carrement mieux.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tulkas
Emouchet - Psycho Modéracteur
Emouchet - Psycho Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 472
Localisation: Lyon City
Sexe: En Acier Trempé

MessagePosté le: 28/10/2007 20:10:04    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

bah évidement qu'il faut qu'on soit la. ds toutes les autres interview/reves on est la et ça le fait grave! moi je propose un re-re-retour des brigands aux foulards! mais en plus grand nombre! ^^
_________________
Alex - Tulkas - Emouchet - Dieu - Bruce W. - Pignouf


It's better to burn out than to fade away
Revenir en haut
Fauh
La Flèche - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 181
Localisation: Montlhéry
Sexe: Homme

MessagePosté le: 28/10/2007 20:51:41    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Tulkas a écrit:
bah évidement qu'il faut qu'on soit la. ds toutes les autres interview/reves on est la et ça le fait grave! moi je propose un re-re-retour des brigands aux foulards! mais en plus grand nombre! ^^


Entièrement d'accord, une armée de brigand, et peut être un peu moins con aussi comme ça ca ferait des vrais bons combats.
_________________
Revenir en haut
FitzChevalerie Loinvoyant
Fitz - Acteur
Fitz - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 440
Localisation: L'Assassin Royal - Robin Hobb
Sexe: Homme

MessagePosté le: 28/10/2007 22:05:54    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Si on fait comme ça je prends une option sur les frippes qu'on utilise chaque année, parce que j'ai pas trente-six fringues de l'an mille et que de toutes façons je comptais pas me charger de fringues...
D'ailleurs pendant le tournage, on est plus souvent déguisé que non déguisé :s.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Druss
Druss - Warrior Modéracteur
Druss - Warrior Modéracteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 703
Localisation: Trop près de toi pour que tu survives
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 28/10/2007 22:34:53    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

Oui y'a toujours des reserves, mais y'a pas dequoi habiller 17 personnes :p
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FitzChevalerie Loinvoyant
Fitz - Acteur
Fitz - Acteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 440
Localisation: L'Assassin Royal - Robin Hobb
Sexe: Homme

MessagePosté le: 29/10/2007 09:06:04    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner Répondre en citant

C'est pourquoi je prends déjà une option mouahah.
En plus je viens de loin, c'est pas une excuse, mais je vous emmerde ^^.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/04/2018 05:54:15    Sujet du message: Idées sur les scènes à tourner

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Légende Académie Index du Forum -> Légende Académie -> Le Film -> Tournage janvier 2008 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com